énsa-v
agenda
< <

mars 2018

> >

L

M

M

J

V

S

D

      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

rencontres autour d'un livre

METABOLISME URBAIN ET RESILIENCE de Bangkok à Paris

Sous la direction de Susanne Stacher & Jean-François Coulais | Graphisme : Lola Roiné, Coline Manenc, Caroline Marie-Calixte | Projets : Étudiants du P45 Bangkok 2017

Mardi 13 mars 2018 à 17h00

énsa-v - Salle E102

PDF : Affiche

Le métabolisme décrit les processus d'échanges physiques au sein d’un corps, d’un organisme ou d’un système quelconque.
Il mesure les flux d'énergie, de matières, de population et d'information entre les villes et leurs territoires. La résilience désigne la capacité de ces systèmes à continuer de fonctionner après une perturbation, à survivre aux catastrophes en s’adaptant et en évoluant intelligemment. Les deux termes expriment une idée commune: celle d'une évolution dynamique, d'une cyclicité. Aborder l'étude de Bangkok à travers ces deux notions nous plonge dans la complexité des grands systèmes métropolitains du 21e siècle, dont les processus dynamiques peuvent être analysés par leurs métabolismes : l’eau et les inondations, les réseaux de transport, la mobilité des personnes et des biens, l'énergie, l’architecture...

METABOLISME URBAIN ET RESILIENCE de Bangkok à Paris

rencontres autour d'un livre

HABITARE

Ingrid Taillandier, ITAR Architectures, Gaëla Blandy, photographe & Danielle Guigui, graphiste

Vendredi 23 mars 2018 à 12h30

énsa-v - Médiathèque

PDF : Habitare / Ingrid Taillandier

«L’objectif de cet ouvrage est de raconter des lieux de vie, leurs appropriations par les habitants, pour tester dans quelles mesures il est possible d’améliorer la conception des logements. Dans les photographies l’architecture se fait presque oublier pour capter les regards ou les déplacements des habitants, car ces espaces ont été conçus avant tout pour eux». Ingrid Taillandier

Ce livre a été conçu sous la forme d’un travail documentaire principalement photographique, qui tente de traduire visuellement et de manière sensible et didactique, comment l’équation utilisateur - bâtiment- architecte existe et perdure, comment chacun s’approprie son lieu de vie.

HABITARE