énsa-v
énsa-v
 
L'actualité en bref

études
hors les murs - CAUP de Tongji
Festival de construction de Tongji
Résultats | Tongji International Construction Festival | L'équipe de l'ENSA-V est arrivée 1ère

L'actualité en bref

études
énsa-v - Etudes et recherche
Préparation au concours AUE 2018

L'actualité en bref

études
hors les murs - ENSP, salle Edouard André
Mercredi 27 septembre 2017 à partir de 9h00
Journée d'études | Des Potagers historiques pour le XXIe siècle

L'actualité en bref

Présentation

énsa-v

L’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles a pour objectif pédagogique de favoriser une pratique intense du projet architectural tout en développant les questions de l’architecture dans les domaines de l’édifice, de la ville et du territoire. Elle est à la  fois un lieu de réflexion, de production et de création, offrant une pluralité d’approches disciplinaires ainsi qu’une diversité des échelles de manipulation et de modélisation.

 

 

La formation en architecture se caractérise par l’enseignement de la théorie et de la pratique du projet architectural et urbain auquel sont associés quatre champs disciplinaires : l’histoire, les sciences humaines et sociales, les sciences et techniques pour l’architecture, la culture artistique.

 

L’organisation des études favorise l’interdisciplinarité autour du projet architectural et urbain car elle permet à l’étudiant de comprendre et d’appréhender des réalités complexes. Le projet doit répondre à des questions d’ordre social, économique, technique, environnemental, territorial …
Après un enseignement cadré et progressif en cycle licence, l’étudiant acquiert une plus grande autonomie en cycle master en construisant son parcours de formation ; plusieurs choix parmi les enseignements de projet, les sujets de mémoires et les cours sont proposés. L’énsa-v encourage aussi la mobilité vers les écoles étrangères et offre la possibilité de suivre des masters spécialisés en bi-cursus.

 

L’objectif principal de l’école est de former des architectes aptes à exercer des pratiques professionnelles diversifiées et prêts à remplir de nouvelles missions pour répondre aux complexités sociologiques et écologiques du monde qui les entoure.